Département eau potable

DE L'EAU POTABLE POUR TOUS

Distribuer de l'eau potable à la population à l'horizon 2025 est une obligation qui incombe aux communes conformément au code général des collectivités territoriales (CGCT), applicable en Polynésie française depuis 2008. Compétence historique du SPCPF, le département eau potable accompagne les communes vers cet objectif. Son champ d'action s’étend à toutes les installations publiques d'eau destinée à la consommation de la population.

Une mission de taille pour la santé publique

Le SPCPF apporte son expertise aux 31 communes adhérentes à cette compétence via des études techniques (schémas directeurs, extensions de réseaux, dossiers de financement...) et assure notamment la maîtrise d'œuvre de certains projets (rédaction des appels d'offres, suivi et réception des travaux).

Il joue aussi un rôle de conseil / assistance à la gestion des réseaux via des dépannages ponctuels, la rédaction de procédures, l'aide à l'organisation des services hydrauliques communaux, la rédaction de rapports annuels sur le prix et la qualité des services de l'eau...

Enfin, le SPCPF assure le contrôle des délégations des services publics.

Un département en pleine évolution

Lé département eau potable est passé de l'accompagnement dans la réalisation de travaux à un objectif de suivi de la production et de la distribution d'eau potable.

Cette évolution mobilise une équipe de douze personnes et a nécessité un travail sur les compétences techniques et organisationnelles des agents du SPCPF et des communes, ainsi qu'une démarche spécifique en direction des élus sur la politique de l'eau dans leurs collectivités. Pour répondre à la demande des communes, l'effectif de ce département a fortement progressé au cours des deux dernières années. Deux secteurs ont été créés : l'un en charge des îles hautes, l'autre des Tuamotu.

Le projet PAPE (PArtenariat pour la Potabilité de l'Eau)

Ce projet est mis en œuvre depuis 2009. Il s'agit d'accompagner les communes partenaires dans la professionnalisation du service de l'eau potable conformément au CGCT, notamment en formant les agents et en optimisant l'organisation des services hydrauliques.

Cette mission de soutien technique comporte un volet de sensibilisation et d'accompagnement des élus à la définition d'une politique commerciale et tarifaire de l'eau et à la mise en œuvre d'actions de communication pour inciter la population à préserver la ressource et à payer sa facture. 

Les résultats montrent une forte amélioration de la potabilité de l'eau dans l'ensemble des communes du projet à condition de bien respecter les procédures dans la durée.

Les projets associés en cours