Le projet PAPE

Initié en 2010 et mis en œuvre au sein du SPCPF par le département eau potable, le projet PAPE (PArtenariat pour la Potabilité de l’Eau), a consisté en un ensemble d’opérations visant à permettre aux communes de Taha'a, Taputapuatea, Tumaraa et Huahine (îles Sous-le-Vent) et Tubuai et Rimatara (Australes), de délivrer de l’eau potable à leurs habitants. La réglementation applicable en Polynésie française et le Code Général des Collectivités Territoriales imposent aux communes polynésiennes de distribuer de l’eau potable au sens des normes en 2020. En cas de défaut, ces communes risquent des sanctions financières.

En 2013, les communes de Teva I Uta (Tahiti), Rurutu (Australes), Ua Huka et Ua Pou (Marquises) ont rejoint le projet PAPE.

Objectif du projet PAPE

L’objectif est la mise en place d’une véritable gestion du service hydraulique des communes concernées, et donc au final la distribution d’eau potable à la population de ces communes.

Méthode

Le projet s’articule autour des volets suivants :

  • La définition d’une politique communale en matière d’eau potable,
  • La définition d’une politique commerciale et tarifaire,
  • Le renforcement des moyens matériels des services hydrauliques nécessaires pour mener à bien leur mission (8 à 11 millions par commune)
  • Le renforcement des moyens humains,
  • L’amélioration de l’organisation du service hydraulique,
  • La formation technique des agents.

Résultats

Les résultats démontrent :

  • La forte amélioration de la potabilité pour deux communes sur quatre à partir de 2010
  • La professionnalisation et la modernisation du service rendu à la population

Afin de contribuer à la sensibilisation des différents publics concernés par cette opération, le SPCPF a édité une brochure bilingue qui a été distribuée à la population des communes concernées. Le SPCPF réalise également une lettre d'information spécifique trimestrielle.

Compétence

Département eau potable

DE L'EAU POTABLE POUR TOUS

Distribuer de l'eau potable à la population à l'horizon 2025 est une obligation qui incombe aux communes conformément au code général des collectivités territoriales (CGCT), applicable en Polynésie française depuis 2008. Compétence historique du SPCPF, le département eau potable accompagne les communes vers cet objectif. Son champ d'action s’étend à toutes les installations publiques d'eau destinée à la consommation de la population.